jeudi 20 août 2015

Mon été loin du blog



























Il n'aura sans doute pas échappé à votre sagacité que le blog végète dans un état semi-comateux depuis maintenant presque trois mois. A ce stade, ce n'est plus du slow-blogging, mais de la maltraitance avérée. Je m'étonne d'ailleurs que personne n'ait songé à contacter la DDASS...


Difficile de s'y remettre après une si longue interruption... Ce n'est pourtant pas l'envie qui manque ! J'ai de (trèèèès) nombreuses lectures à chroniquer, mais je souhaitais revenir avec un billet plus léger, afin de me replonger doucement dans le bain. J'ai donc choisi de vous conter mon été (non, ne partez pas !), à la manière du Moi après mois de Moka.


Morceaux choisis...

Terminer l'année scolaire sur les rotules, après un mois de juin bien rempli / Faire la sieste tous les jours / Punaise, le développement embryonnaire, ça use ! / Bruncher au Café L'Atelier en compagnie de ma Béa Comète adorée / Aller voir l'exposition Tudors au Luxembourg / En sortir légèrement déçue / Avoir une seule et unique mini-nausée, et se dire que celles qui endurent ça quotidiennement pendant trois mois n'ont vraiment pas de bol (message personnel à Galéa ^_^) / Pffff, j'ai aucune idée de prénom de garçon... Pourvu que ce soit une fille ! / Lire / Entendre le coeur du foetus battre à l'échographie / Etre à deux doigts de verser une petite larme / Sexe indiscernable, rendez-vous en septembre pour plus d'informations / A beer, my kingdom for a beer ! / Passer plusieurs heures en compagnie d'une amie américaine, en visite à Paris / La Bretagne, ça vous gagne ! / Lire / Galettes et jus de pomme à foison / Tiens, bébé, goûte-moi ce kouign amann de la mort qui tue ! / Choisir la pointe du Van plutôt que la pointe du Raz, pour éviter la foule / Marcher le long du chemin des Douaniers / Se baigner à Ste Marine / S'excuser auprès du bébé pour l'avoir inconsidérément immergé dans l'eau glacée / Arpenter les rues de Quimper / Lire / Se réjouir de retrouver la pluie après la canicule / Rentrer à Paris...


Pointe du Van (Finistère)
en haut à gauche, c'est moi










Aller chez IKEA / J'ai envie d'un mojito ! / Annoncer la grossesse aux amis et à la famille / Se réjouir des réactions bienveillantes et souvent sincèrement enthousiastes / Echapper aux remarques toxiques et aux conseils plus ou moins avisés / Se dire que l'on a la chance d'être bien entouré / Fêter ses 36 ans avec deux amies très chères, et recevoir de jolis cadeaux (un livre et une superbe BD) / Se faire dorloter par le père du bébé / Choisir des vêtements de grossesse chez Vertbaudet et H&M / Punaise, ils sont vachement mieux coupés que mes vêtements "normaux" ! / Se défouler sur le vélo elliptique de la salle de sport / Je serai super affûtée à la rentrée, pour le début de la saison d'escrime ! / Ah non, c'est vrai, pas d'escrime cette année... / Prendre l'apéro un Orangina en terrasse avec Laure de Micmélo / Lire / Guetter la publication des résultats de mes élèves aux concours sur internet / Chouette, deux admis à Sup'optique ! / I'm craving for a Martini / London's calling ! / Découvrir le dernier Mission : Impossible à Leicester Square / Passer un bon moment, mais pester contre le niveau sonore excessif / Manger au libanais près de l'hôtel à Paddington / Mais pourquoi n'étais-je encore jamais allée visiter l'Imperial War Museum ??? / Passer des heures dans les sections consacrées à la Première Guerre Mondiale et aux Services Secrets / Baver devant le Spitfire / Finir la journée au théâtre, devant une formidable adaptation de 1984 de George Orwell / Embarquer à bord d'un Thames Clipper / Orgasme gustatif à Greenwich : le meilleur brownie de ma vie / Découvrir le parc et son panorama / Lire / Craquage chez Waterstone's / Acheter des ouvrages sur le Blitz, Hiroshima, la Peste Noire, la première guerre mondiale / On ne se refait pas... / Je suis d'humeur joyeuse ! / Un peu de fatigue quand même / J'ai l'utérus qui se dilate (et le foie, qu'est pas droit) / Afternoon-tea avant de rejoindre St Pancras / Croiser des junkies en sortant de la Gare du Nord / AutoLib' cradingue / Périphérique fermé / Bienvenue à Paris !

Se dire que quand même, il serait temps d'écrire les chroniques des services-presse reçus en mai / Oui mais non, j'ai pas envie / Je crois que je l'ai senti bouger ! / Tiens, et si j'écrivais sur le blog ? / Non, j'ai trop la flemme / Lire / Ne pas comprendre l'effervescence suscitée par la Rentrée Littéraire / Sortir de ma PAL des classiques russe et hongrois, ainsi qu'un roman chinois d'il y a dix ans / Et si je m'achetais un fromage au lait cru ? / Ah non, zut, j'ai pas le droit... / Trier des papiers, et ranger mon bureau / Ecouter de la musique classique / Avoir le ventre de plus en plus saillant / Penser aux Parapluies de Cherbourg : Crois-tu que Cassard aura envie de m'épouser, lorsqu'il me verra engrossée de la sorte ? Geneviève, quel langage ! Déformée, boursouflée... Puisque ni toi ni moi n'avons eu le courage de lui avouer la vérité... Là au moins, ça se verraaaaaaaa ! / Plaindre le bébé, qui va devoir m'écouter chanter pendant encore cinq mois / Profiter des deux dernières semaines de tranquillité avant la reprise / Ressentir l'envie de relire Rebecca / Glander / Putain, plus que dix jours avant la rentrée !


Bilan lecture

Vingt-neuf livres lus entre le 20 juin et le 20 août 2015.

- Doomsday Book (Oxford Time Travels T.1), de Connie Willis
- Incision, de Marc Raabe
- Le Prédicateur, de Camilla Läckberg
- La tête de la reine, d'Edward Marston
- Une telle assemblée, de Pamela Aidan
- The Ruby in the Smoke (Sally Lockhart T.1), de Philip Pullman
- La mémoire est une chienne indocile, d'Elliot Perlman
- The Spellman Files, de Lisa Lutz
- La maison biscornue, d'Agatha Christie
- Le mur invisible, de Marlen Haushofer
- Hate List, de Jennifer Brown
- Le projet Bleiberg, de David S. Khara
- 'Salem's Lot, de Stephen King
- La confidente des morts, d'Ariana Franklin
- Un océan d'amour, de Lupano et Panaccione (BD)
- Maus, d'Art Spiegelman (relecture)
- Deux minutes, de Coralie Bru
- HHhH, de Laurent Binet
- Anne F., de Hafid Aggoune
- L'amour est dans le foin, d'Angela Morelli
- Le manoir de Tyneford, de Natasha Solomons
- To die for, de Joyce Maynard
- La lamentation du prépuce, de Shalom Auslander
- Terminus Belz, d'Emmanuel Grand
- La lettre à Helga, de Bergsveinn Birgisson
- La variante chilienne, de Pierre Raufast
- La garde blanche, de Mikhail Boulgakov
- Le testament de Marie, de Colm Toibin
- L'héritage d'Esther, de Sandor Marai


A bientôt pour (je l'espère) quelques chroniques plus littéraires !







18 commentaires:

  1. Devant les revendications syndicales de mon blog, je me suis vu dans l'obligation de lui accorder un congé. Je propose donc que nous aussi les propriétaires de blogs nous regroupions en syndicat patronal. Non mais des fois, on va pas se laisser manger la laine sur le dos...

    RépondreSupprimer
  2. Hé bé. Pense à lire Proust, ça se fait bien pendant une grossesse!(j'aime bien ton panneau)

    RépondreSupprimer
  3. Oh comme je suis heureuse de lire ça !!! Toutes mes félicitations !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  4. Ta vitesse de lecture reste très impressionnante ;-)
    On attendra , pour les chroniques !

    RépondreSupprimer
  5. Ce n'est pas pendant 5 mois qu'il va t'entendre chanter mais au moins pendant 18 ans !!! Encore félicitations pour cette jolie nouvelle et on va fêter ça à l'orangina quand tu veux ! ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Félicitations ! Si vous vous débrouillez bien, pendant les 2h30 de sieste du bébé (une fille, donc), vous pourrez lire environ 100 pages, soit 1 livre tous les 2 jours (au moins, et sans compter les siestes du matin). Joie. :-D

    RépondreSupprimer
  7. Toutes mes félicitations pour la future venue du petit être! Quelle chance pour l'absence de nausées...moi, elles ont duré...toute la grossesse. Oui, ça existe. Gueule de bois non stop...

    C'est très sympa ces quelques mois résumé ainsi en tout cas!

    RépondreSupprimer
  8. Félicitations pour le bébé en construction :-)

    Tracasse, faut écrire quand tu le sens et comme tu le sens.
    Au diable les chroniques longues et ampoulées!
    On parle de notre ressenti! On n'est pas là pour obtenir le prix Nobel!
    Juste donner envie!

    Bon retour :-)

    (j'ai ri... "ton royaume pour une bière" ahaha :-) dju ça doit être une souffrance!)

    RépondreSupprimer
  9. Tu es pardonnée de ton silence de trois mois avec ce super billet qui m'a bien fait rire :D ! Bien maintenant j'attends les chroniques de toutes ces lectures ! profites de ces derniers 15 jours !!!!

    RépondreSupprimer
  10. P.S : il paraît que la bière aide la montée de lait, tu pourras te rattraper dans 5 mois pour la bonne cause... ah mais bière sans alcool, bon OK c'est tout de suite moins fun !

    RépondreSupprimer
  11. J'adore ces billets nous annonçant des bébés.
    Prends bien soin de toi.

    RépondreSupprimer
  12. Avec un planning comme celui-là, mais je serais sur les rotules ! Bravo de revenir vers nous. Dis, tu parleras de "Hate list", c'est un roman ado que j'ai noté depuis longtemps, je n'en lis pas souvent mais celui-ci me tente. Ceci dit, va falloir que tu lises sur autre chose que des gamins violents :-)

    RépondreSupprimer
  13. Je suis heureuse de te savoir enceinte :) ... On te pardonne ton silence.
    Bon courage pour le choix du prénom! Pas simple. De mon côté, on ne savait pas le sexe pour mes deux grossesses. On a du en choisir 2 à chaque fois!

    RépondreSupprimer
  14. J'avais bien compris l'allusion de ta grossesse sur le Moi après mois de Galinette. Que de bébés! C'est super chouette et grosses bises (caresses au bidon)

    RépondreSupprimer
  15. En tous les cas tu as pu bien avancé en lectures (ce qui n'est pas du tout mon cas ;-)). Encore félicitations pour ta grossesse (même je me targue de faire partie des happy few qui le savaient avant l'annonce officielle). Le 2ème trimestre est dans mon souvenir le plus tonique, alors pour le blog c'est maintenant ou jamais: go go go
    (les nausées sont terminées ici, je rève donc en permanence d'alcool, de café, de cigarettes et poisson cru)
    Enjoy Léo

    RépondreSupprimer
  16. Un bébé en préparation ? C'est trop chouette !

    RépondreSupprimer
  17. Voilà un été bien rempli et riche en émotions !!! Je t'envoie plein d'ondes positives pour ta grossesse. Pour le fromage, pas de panique : les fromages au lait cru mais à pâte pressée cuite, c'est bon. Pour les autres, certains se congèlent très bien (fourme, tomme, etc). Parce que la vie sans fromage, c'est un peu comme la mer sans l'écume ou comme l'écume sans le sel. :)

    RépondreSupprimer
  18. Je me demandais aussi où tu pouvais bien être :)
    Tout d'abord félicitations pour le bébé en construction !
    Ton rythme de lecture est impressionnant !
    Je vois que tu as lu HHhH. Je ne sais pas si tu sais mais j'ai repris le challenge seconde guerre mondiale, donc si tu veux te joindre à nous tu es la bienvenue.
    A bientôt pour de nouvelles chroniques sur ton blog !

    RépondreSupprimer