samedi 11 octobre 2014

Tag Défi Positif





























J'ai été taguée sans vergogne par notre adorable et talentueuse modianophile, Miss Galéa en personne, qui m'a demandé de lister trois choses positives de ma journée, et ce trois jours de suite. L'énumération sera à n'en pas douter passionnante (il est vrai que je mène une vie particulièrement trépidante, dont les moindres détails méritent d'être relatés) !


Jeudi

16h16 : Ô joie ! La chromatographie sur colonne des colorants de poivron rouge que j'ai fait réaliser à mes élèves en TP a parfaitement fonctionné. Nous n'aurons pas respiré des vapeurs de dichlorométhane pour rien.

17h20 : le soleil darde ses rayons à travers les fenêtres de ma salle de colle. J'allume mon iPhone. Et là... Quelle surprise ! Modiano s'est vu attribuer le Prix Nobel de littérature !! C'est la fête chez les blogueuses. J'imagine sans peine le bonheur immense que doit ressentir notre amie Galéa, grâce à qui j'ai justement lu mon premier Modiano il y a à peine un mois. Tiens, si je lui envoyais un petit message pour célébrer l'événement ?

20h11 : je suis menée au score par une ancienne internationale colombienne, mais je parviens pourtant à m'imposer sur le score très serré de 15-14, au terme d'un match très intense. J'ai mis une touche au pied de toute beauté. Bon entraînement dans l'ensemble (malgré quelques ratés).


Vendredi

8h53 : je saute dans le train dix secondes avant la fermeture des portes. Ouf, je n'aurai pas besoin de poireauter quinze minutes sur le quai en attendant le suivant !

20h12 : je lis la dernière page de La fractale des raviolis de Pierre Raufast (vendredi, c'est raviolis). Je suis conquise par ce roman original et sans prétention, dont je vous reparlerai très prochainement.

21h19 : apéro à base de bière(s), pain frais et pâté. Ca sent le week-end !!!!!!!


Samedi

9h04 : j'ouvre un oeil. Chouette, c'est samedi ! Pas besoin d'aller bosser (oui, mais les copies ne vont pas se corriger toutes seules) (oui, mais on s'en fout, c'est samedi quand même) (et ton cours de thermo, Miss Léo ?)(eh bien il attendra).

10h04 : F. trouve des puces mortes dans l'appartement. Gnark gnark gnark (rire sardonique). Cela signifie que le produit commence (enfin) à faire effet, et que la minette devrait arrêter de se gratter dans un futur proche. A mort les Siphonaptères !

13h34 : je réalise au cours d'un bref instant de fulgurante lucidité qu'il ne reste plus qu'une semaine avant le début des vacances. Yeaaaahhhhhhhhh !!!!!!!! New York, nous voici.


The end


Quand je vous disais que ma vie était passionnante... Comme d'hab, je ne tague personne, en bonne briseuse de chaîne. A bientôt avec un (voire plusieurs) billet(s) de lecture.


3 commentaires:

  1. Tu pars à New York !!!! Hyper méga super jalouse je suis .....

    RépondreSupprimer
  2. Mais il est parfait ce tag, avec plein de mots qu'on ne comprend pas pour ton premier petit kiff...
    je retiens NYC évidemment, et je comprends que Titine soit un peu jalouse.
    Qu'est ce qu'un cours de thermo ?
    Merci d'avoir joué le jeu et tant mieux pour les puces ;-)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai aussi tout de suite pensé à Galéa! Grâce à elle j'en ai lu deux récemment, donc ça va, l'honneur était sauf!

    RépondreSupprimer