jeudi 18 juillet 2013

A Game of Thrones (A Song of Ice and Fire T.1) - George R.R. Martin







Lecture commune 
avec 
















Bantam Books (2011), 1996, 835 pages


Volumes suivants :
- A Clash of Kings, T.2 (dans ma PAL)
- A Storm of Swords, T.3 (dans ma PAL)
- A Feast for Crows, T.4 (dans ma PAL)
- A Dance with Dragons, T.5 (pas dans ma PAL)


Les premières phrases :

"We should start back," Gared urged as the woods began to grow dark around them. "The wildlings are dead."
"Do the dead frighten you ?" Ser Waymar Royce asked with just the hint of a smile.
Gared did not rise to the bit. He was an old man, past fifty, and he had seen the lordlings come and go. "Ded is dead," he said. "We have no business with the dead."
"Are they dead ?" Royce asked softly. "What proof have we ?"


L'histoire : 

Westeros. L'interminable été touche à sa fin, et les premiers frimas se font sentir du côté de Winterfell, sur les terres de la très valeureuse et respectable et très agaçante famille Stark (le père, la mère, le bâtard et les cinq enfants). Tous redoutent un hiver long et difficile ("Winter is coming"), et la capture d'un déserteur de la Garde de Nuit n'est pas de nature à apaiser les esprits. Ce dernier rapporte en effet d'inquiétants événements survenus de l'autre côté du Mur, vaste édifice infranchissable censé protéger les Sept Royaumes d'une éventuelle attaque. Westeros doit-elle redouter les Autres, ces White Walkers malfaisants et sanguinaires, soi-disant disparus depuis des millénaires, et se préparer à une nouvelle invasion venue du Nord ?

C'est alors que Ned Stark reçoit la visite de son vieil ami le roi Robert Baratheon, accompagné de ses enfants et de son épouse Cersei, ainsi que de Tyrion et Jaime Lannister, frères de la reine et rejetons de l'une des plus délicieusement fourbes influentes Maisons des Sept Royaumes. Ned accepte à contrecoeur d'accompagner la famille royale à King's Landing, en tant que nouvelle Main du Roi. Sa tâche ne sera pas des plus aisées, et il devra redoubler de vigilance pour assurer la protection de sa famille, la stabilité politique de Westeros semblant plus que jamais menacée par les (nombreux) rivaux du naïf Roi Robert. Les honnêtes gens ne savent plus à qui se fier dans cet univers de complots et de trahisons, où la fourberie mielleuse le dispute aux actes de violences les plus grossiers.

Pendant ce temps à Pentos...
Viserys Targaryen, fils du défunt roi Aerys Targaryen, rumine sa vengeance par-delà la Narrow Sea, dans la ville paradisiaque et ensoleillée où il vit en exil avec sa jeune soeur Daenerys. Son obsession rêve ? Reconquérir sa couronne, et réinstaller la dynastie Targaryen sur le Trône de Fer, lequel suscite décidément bien des convoitises.


L'opinion de Miss Léo :

Rédiger un avis cohérent et argumenté sur ce roman me paraît bien délicat, tant il est difficile d'en parler sans spoiler ! Je vais tenter de faire court et de synthétiser au maximum mon propos, sans en dire plus que nécessaire. Permettez-moi en préambule de réaffirmer mon enthousiasme pour la très addictive série HBO, dont je suis une fervente spectatrice depuis trois saisons. Ne pouvant me résoudre à attendre encore un an avant de découvrir la suite des aventures de nos amis Lannister et consorts, j'ai très courageusement pris mon destin en main, en me lançant dans la lecture des romans originaux de George R.R. Martin. J'ai bénéficié pour le premier tome d'un soutien de choix en la personne de ma chère Comète, qui avait suggéré une lecture commune il y a de cela quelques mois.

J'ai attendu le début des vacances pour entamer ce pavé (plus de huit cents pages bien remplies tout de même), espérant ainsi pouvoir le lire rapidement, sans avoir à subir trop d'interruptions. Mission accomplie ! Veni, legi, vici. Et la bonne nouvelle, c'est que le roman est aussi bon que la série, sinon meilleur. Je lirai donc sans hésitation les tomes suivants, qui ne resteront probablement pas longtemps dans ma PAL. Cerise sur le gâteau : le livre s'ouvre sur une carte détaillée de Westeros, et propose en annexe la liste de tous les personnages apparaissant dans ce premier tome, classés par Maison. Tout ce que j'aime !!

A Song of Ice and Fire est une excellente et foisonnante saga d'heroic fantasy, cependant moins érudite et beaucoup plus facile à lire que du Tolkien (ma seule référence en la matière), malgré la complexité de l'univers créé par l'auteur. La narration est très fluide, le récit captivant, et les protagonistes nombreux et variés entretiennent des relations délicieusement ambiguës et conflictuelles. Cette profusion de personnages peut dans un premier temps générer une certaine confusion, et il faut plusieurs dizaines de pages pour tous les identifier. Pas de surprise de ce côté là : c'est également le cas dans l'adaptation télévisée ! Je parle en connaissance de cause, puisque j'avais commis l'erreur de regarder le premier épisode en VO non sous-titrée (cela ne me pose généralement aucun problème, si l'on excepte les dialogues proprement imbitables de The Shield ou The Wire), choix qui se révéla en l'occurrence être une bourde monumentale. "Euh, c'est qui, lui ? Et elle, comment elle s'appelle ? Et le monsieur, pourquoi on lui coupe la tête ?" Bref, j'ai pris la sage décision de regarder la suite avec les sous-titres anglais...

A ce propos, la langue pratiquée par G.R.R. Martin ne m'a pas semblé particulièrement difficile, dans un style il est vrai assez solennel. J'ai lu pas mal de choses négatives concernant la traduction, mais le texte original ne m'a pas déplu, bien au contraire. Pour le reste, comment ne pas succomber aux charmes d'une intrigue se parant d'enjeux quasi shakespeariens, dont la dimension politique prend nettement le pas sur les éléments fantastiques, assez discrets dans ce premier tome ? La trame narrative de  A Game of Thrones se résume avant tout à des luttes de pouvoir, mettant en scène des individus obsédés par (au choix) l'honneur ou l'ambition, le tout dans un contexte âpre et violent, qui n'épargne pas grand monde. Il est clair que nul n'est à l'abri, et que chaque personnage peut légitimement craindre pour sa vie ou son intégrité physique, de massacres sauvages en exécutions sommaires. 



J'ai retrouvé avec plaisir les manigances de mes chouchous Lannister, que j'adore depuis que j'ai commencé à visionner la série. J'ai toujours apprécié Tyrion, encore plus attachant dans le roman, mais je suis également de plus en plus séduite par Cersei, Jaime et Tywin, lesquels rivalisent de cynisme et de calculs machiavéliques pour accroître leur emprise sur les Sept Royaumes. Ils constituent une famille génialement tordue, de loin la plus intéressante de la saga (je ne parle même pas du petit-fils Joffrey, qui vaut lui aussi son pesant de cacahuètes) ! On ne peut hélas pas en dire autant des Stark, dont le sens de l'honneur naïf m'agace prodigieusement.  Pour être honnête, je les ai trouvés un peu moins pénibles dans ce premier tome que dans l'adaptation, même si Bran et surtout Sansa me tapent sur le système (par pitié, débarrassez-nous de Sansa Stark !). Reste que Ned et ses ouailles ne feront jamais partie de mes personnages préférés, à l'exception notable de la fougueuse Arya, dont j'apprécie l'indépendance d'esprit et la lucidité.

Signalons pour finir l'excellent travail d'adaptation réalisé par les scénaristes et les producteurs de chez HBO, la série se révélant extrêmement fidèle à l'oeuvre originale. Choix des acteurs et des lieux de tournage, mise en image des moments clés de l'histoire, respect des rebondissements de l'intrigue, violence non édulcorée... Je suis admirative, et ce constat ne peut que renforcer mon envie de continuer à découvrir simultanément l'oeuvre écrite et son adaptation. Un bémol cependant : les (nombreuses) scènes gratuites de sexe/prostitution de la série qui, si elles ne me choquent pas particulièrement, ne figurent cependant pas dans le roman. Je trouve dommage que les créateurs de la série se soient livrés à une telle surenchère : cela me semble totalement superflu, et inutilement racoleur.

Bref, ce n'est pas de la grande littérature, mais j'ai beaucoup aimé. Je suis très impatiente d'atteindre le troisième tome, qui me permettra de "dépasser" enfin la série, et donc de répondre à cette lancinante question : "Que va-t-il se passer après ??"


Premier volume d'une excellente et très distrayante saga d'heroic fantasy, adaptée par HBO pour la télévision. 

Si vous êtes fan de la série : lisez-le ! Si vous ne connaissez pas la série : lisez-le aussi (avant de voir la série) !


Et maintenant, rendez-vous chez Une Comète pour découvrir son avis.

-----------------------------------------------


Deuxième Pavé de l'été (chez Brize), et nouvelle participation au challenge Les Lieux imaginaires d'Arieste.




10 commentaires:

  1. On m'a offert le premier livre en VO aussi et il trône en bonne place dans ma PAL. J'avais tenté de le lire en français l'an dernier mais il m'était tombé des mains. J'espère que ça ira mieux en VO, même si je connais déjà les faits, visionnage de la série oblige !

    RépondreSupprimer
  2. C'est une de mes séries (je parle des livres) favorites, tous styles confondus. Je trouve l'adaptation TV très réussie aussi. J'espère que tu prendras autant de plaisir avec les tomes suivants. De mon côté, je me suis armée de patience pour attendre le prochain tome... ^^

    RépondreSupprimer
  3. Le tome 4 (en français) me parait longuet et j'ai du mal à m'y tenir... Mais j'ai dévoré les premiers et ai mis beaucoup de temps avant de visionner la série! Le bouquin m'a tellement enthousiasmée que j'avais peur d'être déçue par les images... Que j'étais bête! Et d'accord avec toi pour les deux frangins Lannister, je les adore, le père aussi mais alors la Cersei et le roisillon, trop assez! Même si il faut reconnaitre qu'ils animent l'intrigue.

    RépondreSupprimer
  4. J'adore! Je viens justement de finir A Clash of Kings (mais j'avoue le lire en français!)

    RépondreSupprimer
  5. ça fait un petit bout de temps déjà que j'ai envie de m'y mettre ... Mais je préfère avoir du temps devant moi pour lire les romans à la suite ...

    RépondreSupprimer
  6. Je me demandais justement s'il y avait autant de sexe dans les romans (en me doutant un peu qu'on avait forcé la dose...) et je suis entièrement d'accord avec ton bémol à ce sujet.
    En revanche, la famille Stark ne m'agace pas (allez, Sansa un peu, quand même), je la préfère aux pervers Lannister, moi (Joffrey m'écoeure !).

    RépondreSupprimer
  7. J'ai les deux premiers tomes (en français), à force d'entendre parler de la série j'ai eu envie de lire les livres. :-) Penses-tu qu'il faille être familier des codes de la fantasy pour aimer?

    RépondreSupprimer
  8. Je suis justement en train de lire ce tome, dans cette même version. Et ma PAL contient les mêmes tomes que toi. Et je vote pour l'assassinat de Sansa, qui, pour l'instant, m'énerve prodigieusement!

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Miss Léo,
    Je viens de finir la 2ème intégrale (en français) et du coup, ça me fait plaisir de me replonger dans le tome 1 avec ton billet. Je suis également une grande fan de la série bien que ma préférence aille incontestablement aux romans.
    Je partage ton avis pour les Lannister (au grand dam de Mister Figg qui préfère les Stark !) : ils sont formidablement retors, cruels mais si émouvants (enfin, sauf Joffrey lol). Cela dit (je dois être une des seules lol) j'aime bien Sansa et Cat apparait bien plus sympathique dans les livres ...

    RépondreSupprimer
  10. Coucou :) a y est , billet publié au début des vacances :)
    Bisous :)))

    RépondreSupprimer