vendredi 24 août 2012

Isabella Stewart Gardner Museum (Boston, MA)




























J'ai visité de nombreux musées à Boston, mais la maison d'Isabella Stewart Gardner est sans nul doute celui qui m'aura le plus émerveillée. La splendeur des lieux, combinée à la beauté et à l'éclectisme d'une collection imposante et somptueuse, en font l'un des endroits les plus étonnants qu'il m'ait été donné de visiter.  Un musée tout à fait surprenant, et un passage obligé pour tout amateur d'art en villégiature à Boston !


Les appareils photographiques n'étant malheureusement pas autorisés dans l'enceinte du musée, je vais devoir utiliser des images glanées sur d'autres sites pour illustrer mon article (la plupart proviennent du site officiel du musée).


Isabella Stewart Gardner (1840 - 1924)

Isabella Stewart Gardner
(John Singer Sargent)
Isabella Stewart a vingt ans lorsqu'elle épouse John Lowell Gardner. Passionné d'art et de cultures étrangères, le couple voyage en Europe et en Asie, et fait l'acquisition d'une impressionnante collection de tableaux et d'objets divers. A Boston, Isabella fréquente Henry James, John Singer Sargent ou James McNeill Whistler, encourage et soutient la création musicale, littéraire et picturale, et assiste à de nombreux événements mondains, qu'ils soient sportifs ou culturels. Sa fascination grandissante pour l'Italie lui inspirera la construction de Fenway Court, son "palazzo", une superbe maison vénitienne en plein coeur de Boston, qu'elle transformera en musée de son vivant, souhaitant ainsi rendre accessibles à tous les oeuvres glanées au cours de ses voyages. Elle y organise également des concerts et des rencontres. Curiosité intellectuelle, humour et joie de vivre semblent avoir été les principaux traits de caractères de cette femme décidément bien peu conventionnelle, qui laisse à ses compatriotes un héritage exceptionnel.

Pour plus d'infos : cliquez ici.





La maison

Le bâtiment est superbe ! Le visiteur pénètre dans un joli petit jardin bucolique et élégamment fleuri, qui constitue en réalité la cour centrale d'une magnifique villa de style italien, entourée de cloîtres donnant eux-mêmes accès à de "petites" pièces (Blue Room, Yellow Room, Chinese Loggia etc).

Cloister

Courtyard

Les deux étages supérieurs proposent quant à eux une enfilade de vastes pièces et de galeries meublées avec goût, dont les larges fenêtres donnent sur le jardin central ou sur l'extérieur du musée. Les  salles portent des noms évocateurs : Dutch Room, Raphael Room, Titian Room, Tapestry Room... J'avais déjà envie d'aller partout rien qu'en lisant le plan !

L'un des salons (je ne sais plus lequel)

Des fiches plastifiées au contenu très détaillé, disponibles à l'intérieur de chaque salle, permettent d'en savoir plus sur les oeuvres exposées.


Une collection admirable

Madone Chighi (Sandro Botticelli)

Voici ce que dit le site officiel :

"[....] more than 2,500 paintings, sculptures, tapestries, furniture, manuscripts, rare books and decorative arts. The galleries house works by some of the most recognized artists in the world, including Titian, Rembrandt, Michelangelo, Raphael, Botticelli, Manet, Degas, Whistler and Sargent. The spirit of the architecture, the personal character of the arrangements and the artistic display of the enchanting courtyard in full bloom all create an atmosphere that distinguishes the Isabella Stewart Gardner Museum as an intimate and culturally-rich treasure." 



"Isabella Gardner installed her collection of works in a way to evoke intimate responses to the art, mixing paintings, furniture, textiles, and objects from different cultures and periods among well-known European paintings and sculpture."

Il est effectivement bien difficile de rester insensible devant une telle concentration de chefs-d'oeuvre. Isabella Stewart Gardner a su réunir des créations de styles et d'époques variés, dont le mariage s'effectue de façon particulièrement harmonieuse. Le fait que ces tableaux soient présentés dans le cadre intimiste d'une maison particulière ajoute au charme de l'ensemble, et l'on reste subjugué par la beauté des toiles exposées. Le mobilier et les tapisseries valent également le détour. La visite est un véritable régal pour les yeux comme pour l'esprit !

Death and the Assumption of the Virgin (Fra Angelico)

Portrait de Madame Auguste Manet (Edouard Manet)

Europa (Titien)

Nocturne, Blue and Silver (James McNeill Whistler)

Portrait de Joséphine Gaujelin (Edgar Degas)

Sarcophagus (Roman)
Autoportrait (Rembrandt)

The Little Note in Yellow and Gold (Whistler)


Je ne peux évidemment pas tout mettre, mais la sélection précédente vous permettra sans peine d'apprécier l'éclectisme de la collection (l'on peut même y admirer un vitrail de la cathédrale de Soissons). Quand je vous disais que ce musée était exceptionnel !

La totalité des oeuvres présentées est répertoriée sur le site : ici.


Pour résumer : un musée plein de charme, à voir absolument si vous vous rendez à Boston !

Je vous parlerai prochainement du MoMA, beaucoup plus connu, mais qui n'en demeure pas moins l'un des plus beaux musées au monde.

-------------------------------------


Nouvelle participation au challenge L'art dans tout ses états, organisé par copine Shelbylee.


11 commentaires:

  1. Le Fra Angelico est merveilleux, quelle chance tu as d'avoir pu aller dans cet endroit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne m'attendais pas être émerveillée à ce point ! C'était une vraie bonne surprise.

      Supprimer
  2. Cette musée-maison a l'air magnifique ! J'aime beaucoup Whistler !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime aussi Whistler, et les impressionnistes de façon générale.

      Supprimer
  3. Ça a l'air magnifique, si j'ai l'occasion d'aller à Boston, j'essayerai de ne pas rater ça !

    RépondreSupprimer
  4. Tu me fais rêver... qu'est-ce-que j'aimerais aller à Boston :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une ville très agréable ! J'espère que tu auras l'occasion de la visiter un jour.

      Supprimer
  5. C'est magnifique, je t'envie d'être allée à Boston !

    RépondreSupprimer
  6. J'ai eu enfin le temps de lire complètement ton billet et whaouh. J'ai un carnet où je note ce que je dois faire quand je serai dans telle ville. Eh bien ce musée va être tout en haut de ma liste pour Boston. Je ne le connaissais pas du tout.
    Merci pour cette découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups, j'ai oublié de répondre à tes commentaires... Moi aussi, j'aime bien faire des listes dans des carnets. Et ce musée vaut vraiment le déplacement !

      Supprimer