vendredi 27 juillet 2012

Lost in Austen (mini-série en quatre épisodes)


































Titre français : Orgueil et quiproquos
Première diffusion : 2008 sur ITV


J'ai regardé il y a quelques semaines les quatre épisodes de Lost in Austen, une mini-série britannique librement inspirée de l'univers de Pride and PrejudiceJ'ai tardé à écrire mon billet, et je profite de la diffusion en français (!) de cette même série il y a une dizaine de jours sur Arte pour vous en parler.


Le pitch :

Hammersmith au XXIème siècle.
Amanda Price est une jeune pimbêche londonienne, perturbée par une multitude de gros problèmes existentiels, et qui semble avoir quelques difficultés à mener une vie sentimentale épanouie. Elle fuit la médiocrité de son quotidien en se réfugiant dans la lecture de son roman préféré, Orgueil et préjugés, qui la fascine et qu'elle connaît par coeur.  Quelle n'est pas sa surprise le jour où elle découvre Elizabeth Bennet en chemise de nuit dans sa salle de bain ! Celle-ci lui propose de prendre sa place. Amanda se retrouve alors propulsée à Longbourn, où elle est accueillie chaleureusement par la famille Bennet. Deux gentlemen viennent justement de s'installer à Netherfield, vaste propriété du voisinage...






L'opinion de Miss Léo :

L'idée de départ est intéressante, et la série réalise le fantasme de nombreux lecteurs, en immergeant son héroïne dans l'univers de son roman favori. Amanda est le grain de sable qui vient dérégler une mécanique parfaitement huilée, répétée à l'identique pour les millions de lecteurs du livre. Tout devient alors possible : que se serait-il passé si... ? 

Un début prometteur...

On ressent effectivement un certain plaisir à voir les principales scènes du roman réinterprétées par Amanda, dont la présence modifie considérablement le cours des événements. Le choc des cultures entraîne une succession de quiproquos et de situations savoureusement décalées. Bingley tombe amoureux du décolleté plongeant de cette jeune femme aguicheuse et vaguement délurée, devenue Miss Price of Hammersmith pour l'occasion, qui ne possède rien de la réserve ni de la sophistication des demoiselles d'antan. La pauvre Jane Bennet a bien du souci à se faire...

La sonnerie de portable d'Amanda reprend le générique de la série de 1995, qui a de toute évidence servi de référence aux scénaristes. Les trouvailles loufoques s'enchaînent, et les deux premiers épisodes sont très plaisants, bien que totalement absurdes. Amanda joue aux cartes avec Lady Catherine, chante (mal) devant l'assemblée réunie, se fait passer pour lesbienne afin de décourager Bingley... Les scènes avec Mr Collins sont assez réjouissantes, et la série s'éloigne de plus en plus du roman au fur et à mesure que les catastrophes s'enchaînent, les personnages révélant alors des facettes insoupçonnées de leur caractère

Comme le fait si justement remarquer Amanda : "What a bloody mess !".

D'abord déçue par Darcy, Amanda réussit néanmoins à le convaincre de se jeter dans le lac de Pemberley pour en ressortir la chemise mouillée... comme un certain Colin Firth dans la fameuse scène de la version BBC ! Les midinettes apprécieront (pour ma part, j'ai toujours trouvé cette scène ridicule, mais le clin d'oeil était ici plutôt amusant).




... mais je suis loin d'être enthousiaste !


Ce qui était drôle au début devient rapidement lourd et ennuyeux, en particulier dans les deux derniers épisodes. La série perd alors toute subtilité, et le spectateur se retrouve noyé dans une intrigue sans queue ni tête, qui frôle le n'importe quoi (même au dixième degré). Jane Austen doit se retourner dans sa tombe (c'est pas moi qui le dis, c'est Amanda) !


Je n'ai pas du tout aimé l'acteur qui joue Darcy (un certain Elliot Cowan). Celui-ci ne possède aucun charme, et ne m'a pas semblé particulièrement à l'aise. Les autres personnages sont quant à eux correctement interprétés (mention spéciale à Hugh Bonneville en Mr Bennet), à quelques réserves près. La Lizzie de Gemma Arterton manque de punch, et je regrette que les scénaristes aient pris autant de libertés avec Mrs Bennet, dont le rôle revient ici à Alex Kingston (Dr Elizabeth Corday pour les intimes).

Dernier reproche (de taille) : Amanda est une dinde ! Je l'ai trouvée laide, vulgaire et stupide. Elle commet bourde sur bourde, et se montre étonnamment peu au fait des us et coutumes de l'époque, pour quelqu'un ayant soi-disant lu et relu Pride and Prejudice. La demoiselle semble d'ailleurs ignorer totalement l'ironie inhérente à l'oeuvre de Jane Austen, dans laquelle elle ne voit probablement qu'une romance pour midinettes. Je pense qu'elle n'a jamais dû lire un autre livre de sa vie ! Tout cela doit évidemment être pris avec humour, mais je trouve que la faiblesse du personnage principal handicape énormément la série.

Un regret pour finir : dommage que les scénaristes n'aient pas osé aller au bout de la parodie et du détournement, en mariant par exemple Amanda à Wickham. Le postulat de base était très séduisant, mais je suis persuadée qu'il aurait pu être nettement mieux exploité !


Une austenerie bien décevante.


--------------------------------------------------------



Voilà bien longtemps que je n'avais participé au Challenge austenien et au  Challenge P&P d'Alice !

11 commentaires:

  1. J'ai regardé les deux premiers épisodes et j'ai trouvé Amanda si vulgaire !!! Darcy haaan, une parodie de Colin Firth, bref, je n'ai même pas regardé la suite le lendemain, c'est dire !!!

    RépondreSupprimer
  2. J'étais plutôt indulgente au début, car le principe de base m'amusait tout de même un peu. Mais les deux derniers épisodes sont tellement mauvais ! Je suis contente de ne pas être la seule à trouver Amanda vulgaire.

    RépondreSupprimer
  3. "Dernier reproche (de taille) : Amanda est une dinde ! Je l'ai trouvée laide, vulgaire et stupide. Elle commet bourde sur bourde, et se montre étonnamment peu au fait des us et coutumes de l'époque, pour quelqu'un ayant soi-disant lu et relu Pride and Prejudice. La demoiselle semble d'ailleurs ignorer totalement l'ironie inhérente à l'oeuvre de Jane Austen, dans laquelle elle ne voit probablement qu'une romance pour midinettes. Je pense qu'elle n'a jamais dû lire un autre livre de sa vie ! Tout cela doit évidemment être pris avec humour, mais je trouve que la faiblesse du personnage principal handicape énormément la série."

    Rien de plus à ajouter. J'en ai parlé sur FB juste après la diffusion, et j'ai relevé exactement la même chose. Grossière, vulgaire... et pour quelqu'un qui se dit fan... Bref. Les autres acteurs m'ont plu (dans l'ensemble), dommage que la principale soit si mal choisie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'avais pas vu ton post sur FB, mais je suis ravie que nous soyons sur la même longueur d'onde ! Beaucoup critiquent Darcy, mais je n'avais rien lu de négatif sur Amanda jusqu'à aujourd'hui.
      Merci de ta visite.

      Supprimer
  4. Un article de grande qualité ! En effet, nous sommes du même avis ^^ J'ai été étonnée de voir que beaucoup de personnes adoraient tout de même cette mini-série. Pour ma part, je pense ne jamais la revoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Je ne pense pas non plus la regarder à nouveau.

      Supprimer
  5. Sans être aussi déçue que toi, je suis quand même d'accord avec la plupart de tes critiques!! Sauf pour Amanda! En fait, je pensais comme toi à la première diffusion et par exemple ça m'énerve toujours qu'elle garde sa coiffure identique jusqu'à la fin alors que j'aimerais qu'elle se fonde plus dans le moule! Mais je pense que cela vient vraiment du scénario qui veut créer un fossé entre elle et les autres ainsi que la rendre banale afin que tout un chacun puisse s'identifier à elle! En résumé, j'aime bien l'actrice qui s'en sort selon moi pas mal avec un scénario et une mise en scène qui manquent cruellement de subtilité tout au long de l'adaptation!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense effectivement que l'actrice n'est pas mauvaise. C'est le rôle qui n'est pas à la hauteur !

      Supprimer
  6. J'avais beaucoup ri et j'ai bien aimé, bien que j'ai trouvé également assez incohérent qu'Amanda finisse avec Darcy! Lors de mes deux visionnages d'ailleurs! La 1ère fois que je l'ai vu parce que Darcy DOIT être avec Lizzie et que pour moi, l'amour d'Amanda pour P&P implique qu'il ne faut pas en changer une ligne. Puis lors de mon second visionnage, je me suis dit que Darcy ne pouvait PAS tomber amoureux d'Amanda car (bien que je la trouve assez drôle et émouvante) elle n'a pas l'esprit de Lizzie et, rappellons-le, Darcy tombe amoureux de la vivacité, de la répartie et de l'intelligence de Lizzie ... et bien qu'Amanda Price possède plusieurs qualités, ces dernières ne sont pas ses principales!!!

    RépondreSupprimer
  7. J'ai davantage aimé que toi, je pense. J'ai trouvé amusants les détours pris par la série et Amanda ne m'a pas énervée, contrairement à toi. Par contre, je n'ai pas adhéré à cette vision de Darcy, même si j'ai aimé qu'il la déçoive au départ.

    RépondreSupprimer