jeudi 22 mars 2012

Quand la chimie s'invite sur mon blog...

 Livre chroniqué dans le cadre du Challenge Beaux Livres, organisé par Eiluned.























Atomes, de Theodore Gray
Photographies de Theodore Gray er Nick Mann
Editions Place des Victoires, 2010, 240 pages

Amis blogueurs littéraires, ne prenez pas vos jambes à votre cou. Ceci n'est pas un livre de chimie comme les autres ! Ouvrez-le, et vous serez aussitôt transporté vers le monde merveilleux des éléments chimiques, vaste univers coloré et plein de ressources. Etant moi-même chimiste de formation, il m'arrive fréquemment de regretter le manque d'enthousiasme suscité par cette superbe discipline que sont les sciences physiques et chimiques. Trop rébarbatives pour les uns, fastidieuses et incompréhensibles pour les autres... Les sciences de la matière n'ont pas le vent en poupe !

Ce bel ouvrage superbement illustré est pourtant passionnant, et même le néophyte trouvera là matière à s'émerveiller. Y sont présentés l'ensemble des éléments chimiques du tableau périodique, classés par numéro atomique croissant. Le scientifique y puisera moult informations utiles et rigoureuses sur lesdits éléments, telles la structure cristalline, la configuration électronique ou le spectre d'émission atomique, mais ce n'est pas là le principal intérêt d'Atomes. L'originalité de ce (très beau) livre vient de ce que les éléments y sont introduits en images, l'oeil du lecteur étant en permanence stimulé par de superbes clichés aux couleurs éclatantes : photos de minerais y côtoient objets et instruments insolites, illustrant les applications pratiques de chaque élément. Chaque double page recèle son lot de surprises et de découvertes, et l'on ne peut que s'ébaudir devant tant de beauté et d'ingéniosité (l'être humain le disputant à Mère Nature en matière de créativité) !


Prenons le cas du premier élément présenté, j'ai nommé le minuscule et pourtant indispensable hydrogène, sans lequel notre Soleil n'aurait jamais pu voir le jour. Nous pouvons admirer sur cette double page la célèbre nébuleuse de l'Aigle, photographiée par le télescope Hubble. Un spectacle hallucinant !



Quelques pages plus loin, nous faisons la connaissance du gallium (Ga), grand ami des possesseurs de lecteurs Blu-ray. Vous pouvez admirer ci-dessous un "Laser Blue-ray au nitrure de gallium en fonctionnement".



C'est maintenant au tour du cadmium (Cd) de nous faire de l'oeil. Avec en point d'orgue cette citation de Monet, à qui l'on demandait quels étaient ses pigments préférés : "En bref, le blanc de plomb, le jaune de cadmium, le vermillon, le garance, le bleu de cobalt, le vert de chrome. C'est tout." Eh non, vous ne rêvez pas : la tache jaune ci-dessous, à base de sulfure de cadmium, est bel et bien utilisée en peinture ! Bien évidemment, il s'agit d'une substance toxique, à manipuler avec précaution...



Nos pérégrinations nous mènent ensuite jusqu'à l'iode (I), halogène caractérisé par sa vapeur violette du plus bel effet. On connaît ses nombreuses applications dans le domaine de la médecine. Quelques produits d'époques diverses, au charme désuet, sont présentés ci-dessous. J'ai un petit faible pour le chewing-gum iodé, destiné à pallier les carences en iode, pouvant être à l'origine de goitres...




Suite de la visite. Je suis persuadée que pas un(e) d'entre vous ne savait avant de lire ces lignes que le sel de l'Himalaya, transformé en lampe pour l'occasion, était en partie constitué de dysprosium (Dy). Incroyable ! Votre vie en sera a jamais bouleversée (parole de Miss Léo.



Je pourrais également vous parler du titane et du niobium, du sélénium ou du strontium. Même Albert Einstein a "son" élément, judicieusement baptisé einsteinium (Es) !



Hélas, il est temps de nous séparer. Quittons-nous en beauté avec cet étalage de richesses, probablement dérobées aux Mystérieuses Cités d'Or d'Esteban ! Oui, c'est bien d'or (Au) qu'il s'agit, précieux métal aux propriétés exceptionnelles,  malheureusement source de bien des maux.



Je vais arrêter là mon charmant babillage (qui pourrait encore s'épandre sur quelques centaines de lignes au bas mot, au risque d'en agacer certains). Je ne saurais trop vous conseiller de feuilleter ce livre à l'occasion, même si les sciences vous rebutent à priori. Il s'agit avant tout un ouvrage de culture générale, illustrant à merveille l'omniprésence de la chimie dans notre quotidien. L'auteur, Theodore Gray, est un collectionneur passionné, qui a construit son propre tableau périodique en bois, à l'intérieur duquel sont disposés des échantillons d'éléments bien réels. On imagine le temps qu'il lui a fallu pour acquérir cette fabuleuse collection... 


Bientôt, retour de la littérature et de la BD sur ce blog ! Mon emploi du temps chargé ne me laisse pas suffisamment de temps pour lire à mon goût, mais j'ai quelques billets en gestation.


--------------------------
Et hop, deuxième participation au Challenge Beaux Livres d'Eiluned !







9 commentaires:

  1. Je ne suis pas scientifique pour deux sous (je suis même une pure littéraire ^^), mais ça m'a l'air très intéressant !
    Merci pour la participation ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien. :-)
      Merci d'avoir créé ce Challenge, qui permet de sortir des sentiers battus.

      Supprimer
    2. Incroyable ! Tu m'as donné envie de lire un livre présentant les atomes lol ... Merci pour cette découverte !

      Supprimer
    3. Tout le plaisir est pour moi. ;-)

      Supprimer
  2. Miss Léo, si tu veux sortir des sentiers battus, Flo dont je te donne le lien :
    http://mybitsofparadise.blogspot.fr/2012/04/non-fiction-les-regles-du-jeu.html
    nous propose de rassembler des billets qui sont une "non fiction".
    Je ne suis pas du tout une scientifique comme Eiluned, mais ton livre est distrayant ! Les photos sont belles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le lien ! C'est un très beau projet, mais je ne pense pas pouvoir être aussi régulière que Flo l'exige. Je vais quand même y réfléchir, car je trouve l'idée stimulante.

      Supprimer
  3. Très belle présentation de ce livre qui est une pure merveille qui devrait figurer dans la bibliothèque de tous les lycées. Cela donnera peut-être le goût des sciences qui sont la base de notre univers.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Les anglo-saxons sont très forts pour produire ce genre d'ouvrages, qui visent à rendre attractives et accessibles les sciences de la matière.

      Supprimer
    2. Sur le site de la BBC, donc en anglais, quelques éléments passés en revue ; ici, l'azote : http://www.bbc.com/news/27731291

      Supprimer