dimanche 4 mars 2012

La femme de Gilles - Madeleine Bourdouxhe






















Collection Babel (Actes Sud), 1937-2004, 155 pages

Les premières phrases : 

"Cinq heures... Il va bientôt rentrer..." se dit Elisa. Et voilà qu'à cette idée elle ne peut plus rien faire.
Elle a frotté, lavé, fourbi toute la journée, elle a préparé une soupe épaisse pour le dîner - ce n'est pas la coutume du pays de manger lourdement le soir, mais c'est nécessaire pour lui qui, à l'usine, ne déjeune que de tartines aux oeufs."

L'histoire :

Elisa, enceinte, mère de deux jumelles, femme au foyer, attend chaque soir amoureusement le retour de son mari Gilles. Elisa mène une vie sans histoire, illuminée par la passion sensuelle qu'elle nourrit envers son homme.
Et pourtant, le malheur survient, incarné par Victorine, la jeune soeur d'Elisa, bimbo volage et superficielle, avec qui Gilles va avoir une liaison.
Commence alors le calvaire solitaire d'Elisa.
Elisa aime Gilles. Elle l'épie, refuse d'abord de voir la vérité en face. Puis elle l'accepte, provoque ses aveux, et devient même sa confidente. Elisa souffre en silence, mais Elisa veut tout savoir, espérant que Gilles lui reviendra quand il se sera lassé de sa maîtresse (avec laquelle il entretient une relation pour le moins orageuse).

L'opinion de Miss Léo :

Je suis tombée sous le charme de cette histoire toute simple et néanmoins poignante, à l'écriture délicate et sensuelle.

L'auteur nous narre une passion peu commune, dans un récit pourtant très ancré dans le quotidien. Elisa et Gilles. Gilles et Elisa. Des personnages ordinaires, du "petit peuple", qui sont pourtant les acteurs d'un drame cruel et bouleversant.

Elisa est avant tout la "femme de Gilles" ; c'est ce qui donne un sens à sa vie en tant que "femme".  Si ses gestes et ses paroles peuvent parfois sembler insignifiants, Elisa n'a en réalité rien de superficiel, et sa douleur n'en sera que plus déchirante, tant les sentiments qui l'animent semblent profonds et sincères. Résignée, elle puise sa force dans la certitude de son amour, l'assurance que son mari lui reviendra quoi qu'il arrive.

Une très belle lecture, certes pas d'une gaieté folle, mais qui possède bien d'autres atouts !

A lire de toute urgence !    

Pour prolonger le plaisir :

La Femme de Gilles a été adapté au cinéma par Frédéric Fonteyne en 2003, avec Emmanuelle Devos dans le rôle titre. Je n'ai pas vu le film, mais je trouve qu'il s'agit d'un excellent choix. On peut d'ailleurs voir sa photo sur la couverture du livre.

-----------------------------------------------------

Première participation au Défi Voisins Voisines organisé par Anne.



1 commentaire:

  1. Un très beau livre, en effet, et une assez bonne adaptation

    RépondreSupprimer